Situation, méthodes et perpectives


En 2003,notre Treuscoat breton où est né notre élevage commençait à être trop petit et nous nous sommes transportés dans le Sud Ouest, au Domaine d’Andas sur la commune de Montjoi, entre Moissac et Agen.

QUI SOMMES NOUS

Joël Mingam et NotarioLa SCEA des HARAS DU TREUSCOAT:

Joël MINGAM: gérant, dressage

Philippe BERGERON: associé

Anne MAYRAN: soins, dressage

Membre éleveur de la Société Rurale Argentine.

Membre de l’Association Argentine des Criadores de Caballos Criollos.

Préfixe:de la SELVA

Anne faisant travailler l étalon Lucero

Tous nos produits sont pure race Criolla et sont inscrits au Registre de la Race de la Société Rurale Argentine. Suite à la signature de la Convention par la SRA et l ‘IFCE , ils sont également reconnus comme tels par le SIRE  et possèdent des documents d’accompagnement français  « Origine Constatée CRIOLLO » )

C est NOTARIO qui a eu le premier document CRIOLLO

C’ est NOTARIO qui a eu le premier document CRIOLLO

 

NOS PRINCIPES DE BASE

Nos Criollos sont élevés en extérieur toute l’année dans de grandes pâtures (Andas s’étend sur près de 100 hectares).

Un spécialiste argentin  est venu la première année pour montrer à Joêl MINGAM et Anne MAYRAN les méthodes Argentines, qui nous le savons sont utilisées pour des chevaux qui, dans ce pays, restent souvent sauvages jusqu’à trois ans et sont un assez brutales. Au fil des années Joël et Anne ont développé une méthode don voici les grandes lignes:

Chaque année sont formées les manades, c’est à dire les groupes formés par un étalon et ses poulinières. Seule la monte naturelle est autorisée et les naissances aussi se passent naturellement, en plein champ,souvent la nuit , sans intervention humaine. Au cours des premières heures , le poulain est manipulé, imprégné, sous l’œil attentif mais bienveillant de sa Mère .

IMPRÉGNATION

Le poulain reste en manade jusqu’au sevrage , c’est à dire avec son Père, sa Mère, les autres juments de l’Étalon avec leurs poulains. C’est pour lui la première étape de sa sociabilisation au cours de laquelle  il se situe dans une hiérarchie animale précise, guidé par les adultes et en particulier par l étalon qui se conduit en général comme un père indulgent mais ferme!

Bien entendu notre présence reste constante , mais discrète et elle se situe au sommet de la hiérarchie.et se manifeste par de nombreux contacts physiques qui préfigurent les gestes habituels pour un cheval dressé. A quelques semaines le poulain donnera les pieds , a quelques mois il acceptera le licol, toujours il viendra quêter des caresses à notre approche; Si ce n est pas le cas en particulier s’il à tendance aà être un peu sauvage  il passera quelques jours en box avec sa Mère et un contact plus continu avec l’homme lui fera perdre sa timidité
Au sevrage il rejoindra le groupe des chevaux de son sexe, ou il devra la encore trouver sa place dans une nouvelle hiérarchie,toujours sous le regard des humains.
A trois ans, après la castration pour la plupart des mâles ,commencera le débourrage. Compte tenu de leur préparation, celui ci se fera en quelques séances et   rapidement  on pourra alterner les séances en carrière et les sorties en extérieur.
En principe nous ne commercialisons que des chevaux dressés, car pour nous, race-dressage doivent former un tout inséparable si on veut respecter le devise de la race, Fuerza y Docilidad, Force et Docilité. Cependant, nous pouvons envisager de céder des sujets plus jeunes, en particulier à ceux qui veulent se lancer dans l’élevage, pour accélérer la diffusion de la race.

L’EFFECTIF ACTUEL

Au printemps 2014  avant les 13 naissances prévues pour l’année, 106 chevaux étaient nés sous le préfixe  » de la Selva  » et après de nombreux départs notre effectif s’élevait à près de 70 sujets.